Rétrospective Coronavirus pour la société LIPO Einrichtungsmärkte AG



Guidage vocal

Le COVID-19 dans le commerce suisse Rétrospective Coronavirus pour la société LIPO

Publié le 17.06.2020 par Adrian Grossholz, CEO de l’enseigne d’ameublement LIPO

Qu’il allait venir et quand, on le savait, mais pas l’impact qu’il aurait sur le Retail. On parle ici du confinement en raison de l’épidémie du Covid-19.

Adrian Grossholz, CEO de l’enseigne d’ameublement LIPO

Mon nom est Adrian Grossholz et je suis le nouveau à la direction de l’enseigne d’ameublement LIPO. Seulement six mois dans la fonction et ensuite cela. Un nouveau positionnement stratégique pour la société, une toute nouvelle équipe, un concept d’agencement récemment sorti des limbes, la démonstration de faisabilité encore en suspens, deux nouvelles superficies à peine louées, dont 9000 m2 à Genève, mon premier magasin chez LIPO, une transformation en cours et 600 personnes sur la liste d’émargement des salaires! Grave? Il va de soi que nous avons commencé du jour au lendemain à lutter pour notre survie, comme tous les autres. Avec frénésie et le regard trouble?

Non, tout au contraire, le regard clair, un plan d’urgence et beaucoup de communication et de transparence.

En attendant les mesures contre le coronavirus, l’équipe de direction s’est réunie, a esquissé le scénario d’urgence, a simulé toutes les possibilités imaginables et s’est préparée à la «lutte pour la survie». Nous nous sommes fixés trois objectifs et ils ont régi toute notre action - protection des collaborateurs, paiement des salaires, pérennisation de l’entreprise! Tout ce qui n’était pas compatible avec ces trois lois n’a pas été mis en œuvre. Nous avons immédiatement introduit le télétravail, 2 personnes de la direction étaient sur place tous les jours pour rester opérationnels, mais également pour marquer notre présence. À partir du 3e jour, nous avons organisé toutes les réunions sur Zoom et fixé l’heure de notre réunion de direction à 16h00 tous les jours. Une heure maximum, uniquement les sujets les plus importants, toujours brefs et pertinents et toujours une décision correspondante par sujet. Chaque mardi et mercredi, nous avons accueilli la direction élargie et après chaque réunion de direction du mardi, nous avons organisé un Zoom-Call avec toutes les directions des filiales. Prendre le pouls, faire fonction d’interlocuteur, même jusqu’au niveau du chef, réduire les craintes, écouter. Après la première semaine de confinement, nous avons alors édité notre bulletin hebdomadaire interne. Des thèmes comme: actualités sur le coronavirus expliquées de manière claire et compréhensible, ce que nous faisons, comment nous nous positionnons par rapport à l’épidémie. Et également des choses du quotidien. Le seul canal de vente qui nous restait était la boutique en ligne. Heureusement qu’après ma prise de fonction, nous y avions porté toute notre attention; dans les filiales, l’entrepôt était toujours occupé par deux personnes et une personne assurait l’administration. Nous étions ainsi également opérationnels dans les filiales, avons pu dispenser des conseils d’agencement de cuisine, naturellement avec panneau de séparation en plexiglas avec le planificateur, via le service administratif jusqu’aux parois de séparation gigantesques et praticables à l’entrepôt, conformément au premier commandement: sécurité des collaboratrices et des collaborateurs. Nous avons également été prêts rapidement avec Click & Collect, avons abandonné les impressions en faveur du numérique, contacté nos clients directement, introduit de nombreuses campagnes numériques sympathiques et sommes restés, dès lors, en contact permanent avec nos clients. Oui, nous avons assuré des livraison aux filiales et aux clients, et oui, nous avons également effectué des montages et oui, nous sommes satisfaits du chiffre d’affaires réalisé en ligne. Nous avons naturellement passé des moments rudes, n’avons malheureusement pas contenté chacun des clients, nous devons encore beaucoup apprendre, mais nous n’avons pas commis la même erreur deux fois, car nous avons toujours été ouverts et honnêtes, avec tout le monde et à tout moment, avec les locataires, les fournisseurs, les banques, les parties prenantes et notre personnel comme vis-à-vis de nous-même! Oui, je suis très fier de ma famille LIPO!

 

((commentsAmount)) Commentaires

Il y avait une erreur lors de la demande.
  • (( comment.firstname )) (( comment.lastname )) (( comment.published )) (( comment.content ))

N’hésitez pas à nous contacter.

Vous souhaitez poser une question à nos experts ou avez besoin d’un conseil? Nous sommes là pour vous.

Veuillez nous contacter