Présenter les choses de manière claire



Guidage vocal

La visualisation Présenter les choses de manière claire

Publié le 30.06.2020 par Andrea Berset, gérante de kimia – accompagnement visuel Berset

Fouillis de chiffres et textes bruts – nous en rencontrons souvent dans notre quotidien professionnel. La visualisation peut être d’un grand secours: présenter une stratégie de manière simplifiée ou apporter la touche finale à une présentation PowerPoint: les éléments visuels aident à clarifier les éléments abstraits et à simplifier les éléments difficiles à comprendre. Et mieux encore: la visualisation n’a rien à voir avec le talent, mais plutôt avec la pratique.

Vous voyez ici deux photos de chevaux. L’un est dessiné, l’autre est visualisé. Pour dessiner un cheval, il faut du talent, beaucoup de pratique et de temps. Pour visualiser un cheval, vous n’avez pas besoin de talent. Il faut un peu de pratique et vous avez ensuite besoin d’environ 30 secondes pour visualiser un cheval.

Figure 1: un cheval dessiné et un cheval visualisé (source: Andrea Berset)

Nous visualisons lorsque cela doit aller «vite».

C’est la raison pour laquelle je prends souvent un stylo. Explications:

  • 100% d’attention: aux contenus qu’on essaie de nous transmettre et à nos propres réflexions et idées qui surgissent quand on écoute.
  • Clarté: chacun comprend quelque chose de différent derrière certains termes. Lorsqu’on doit les résumer en images et qu’on les compare aux autres, on prend conscience qu’il se peut que les autres comprennent quelque chose d’autre derrière ces termes. Faites le test en équipe et demandez à chacun de visualiser le terme «valeur». Combien d’images et de significations différentes obtenez-vous?
  • Mnémotechnique: contrairement aux mots, les images s’ancrent plus facilement dans la mémoire et reviennent donc plus facilement.

Quand on visualise, on est plus concentré, on crée de la clarté et les images restent plus longtemps en mémoire.

Que signifie alors exactement «visualiser»? Hormis le fait de faire un dessin rapide? La visualisation se compose de trois éléments: des images simples, des mots et une structure qui fait le lien et crée un contexte.

Lorsque vous visualisez, dans un premier temps vous écoutez. Vous entendez ce que les autres disent et vous vous faites votre propre représentation en images dans votre tête à partir de ce que vous avez entendu. Par exemple, une collègue de travail discute avec vous et raconte les vacances qu’elle vient de passer. Que se passe-t-il dans votre tête, quelles images vous viennent à l’esprit?

Figure 2: visualiser signifie: écouter, se représenter avec des images, prendre un crayon et faire un dessin sur une feuille de papier (source: Andrea Berset)

Maintenant, regardez de plus près cette illustration. Que voyez-vous? Quelles formes voyez-vous? L’ABC visuel se compose des formes suivantes:

Figure 3: les formes de base de la visualisation (source: Andrea Berset)

Si maintenant vous repensez à votre représentation. Quelles formes vous viennent à l’esprit? Le cas échéant, quelque chose de différent ou composé d’autres formes? Et enfin, en guise de dernière étape vous prenez un crayon et vous essayez de dessiner sur une feuille cette représentation avec ces formes simples.

En visualisant, nous nous concentrons sur les formes de base et nous essayons de visualiser à partir de ces formes de base.

Je serais heureuse de vous montrer ici quelques exemples de visualisations toutes basées sur les formes de base. Icônes, animaux, cadres et personnages.

Figure 4: formes de base de la visualisation: cadres, icônes, animaux et personnages (source: Andrea Berset)

Et maintenant c’est votre tour: essayez de redessiner ces visualisations. Réfléchissez au point de départ que vous souhaitez et à l’ordre qui fonctionne le mieux ou de la manière la plus efficace. Vous pouvez aussi réfléchir à la signification que la visualisation peut avoir. Est-ce que la bouée de sauvetage représente uniquement une bouée de sauvetage? Ou bien est-ce qu’on peut l’utiliser symboliquement pour d’autres thèmes, par exemple pour «hotline» ou «besoin d’aide»?

Vous voyez que même avec un petit répertoire «d’images», vous pouvez représenter beaucoup de choses. Vous pouvez aussi varier en modifiant la taille ou le nombre de symboles. C’est une autre possibilité pour donner à vos images différentes significations et perspectives.

En visualisant, nous travaillons avec des métaphores, des perspectives et des significations et nous les mettons dans un contexte.

La visualisation est bien sûr également numérique. Tout ce dont vous avez besoin est d’une tablette / iPad, d’un crayon et d’une bonne application. J’aime beaucoup travailler avec l’application «Procreate» ainsi que l’application «Paper».

Intéressant

Avez-vous envie d’en savoir plus? Vous pouvez vous inscrire ici à un cours de visualisation selon vos souhaits. Je donne ces cours avec mon partenaire de visualisation, Daniel Osterwalder. À partir du 1er septembre, vous aurez également la possibilité de suivre ces formations en ligne. Plus d’informations bientôt sur nos sites Internet.

Andrea Berset, gérante chez kimia – accompagnement visuel

Andrea Berset est à la tête de sa société depuis 2015. Elle accompagne les personnes dans leurs processus de changement et leur permet de développer leurs compétences. Elle a donc un rôle de coach visuel / facilitatrice et enregistreur graphique. Auparavant, elle a travaillé chez un prestataire financier dans le domaine du marketing, de la formation et des RH. Si on devait la présenter par des hashtags, on utiliserait: #visuelle #structurée #avec cœur#participative #visionnaire

((commentsAmount)) Commentaires

Il y avait une erreur lors de la demande.
  • (( comment.firstname )) (( comment.lastname )) (( comment.published )) (( comment.content ))

N’hésitez pas à nous contacter.

Vous souhaitez poser une question à nos experts ou avez besoin d’un conseil? Nous sommes là pour vous.

Veuillez nous contacter