L’art de l’innovation disruptive



Guidage vocal

Innovation L’art de l’innovation disruptive

Publié le 12.09.2019 par Ruppert Bodmeier, cofondateur Disrooptive

Comme pour toute création, il faut disposer des bons outils pour parvenir à des innovations radicales de manière collaborative et transversale. Nous vous présentons l’outil le plus important.

Aujourd’hui, les entreprises sont structurées selon un principe d’organisation où le résultat est parfaitement clair en amont. Pour BMW, il est parfaitement clair qu’une voiture verra le jour à la fin du processus: l’organisation est structurée en conséquence, les processus sont définis en conséquence, les moteurs et le design sont optimisés en conséquence. Mais que se passe-t-il lorsque les conditions-cadres changent radicalement? Que se passe-t-il lorsque seules les problématiques sont claires, mais plus le résultat? Lorsque les entreprises sont confrontées à un tas de défis pour lesquels personne n’a encore de réponse? La plupart des organisations se retrouvent alors plongées en plein brouillard. Il leur manque les structures, processus et méthodes leur permettant d’élaborer et de gérer de manière systématique, sereine et évolutive les bonnes réponses aux questions en suspens. La transformation digitale à laquelle les entreprises font aujourd’hui face accentue cette problématique. Bon nombre d’entreprises doivent tout à coup se demander ce que la digitalisation signifie pour elles: pour leur modèle commercial, pour leur offre, pour leur personnel. Que signifie le futur de la mobilité pour BMW? Qu’adviendra-t-il si, à l’avenir, ce n’est plus la voiture mais le logiciel qui motive la décision d’achat? Et si les gens commençaient à partager leur auto au lieu de l’utiliser uniquement pour eux-mêmes? Soudain, les défis apparaissent clairement, mais plus les résultats. Et pour BMW, il n’est pas certain que la réponse à ces questions prendra encore la forme d’une voiture.

Cependant, le soutien apporté aujourd’hui aux équipes qui remettent en cause les standards existants pour développer des solutions radicales et totalement inédites est rare, voire inexistant. Parallèlement, les collaborateurs actuels sont abandonnés à leur sort dans la transformation digitale, ce qui leur donne le sentiment que le futur s’écrira sans eux. C’est fou, il existe un processus pour pratiquement tout dans les organisations: les méthodes de travail, le déroulement de chaque étape, la chronologie des différentes opérations. Mais rien ne définit comment rechercher des solutions de façon cohérente pour des problématiques nouvelles, lorsque le résultat final n’est pas clair. D’autant que celles-ci ne peuvent pas être élaborées uniquement par des experts chevronnés du numérique, mais requièrent les collaborateurs des diverses disciplines de l’entreprise: du Controlling, des RH, des Ventes etc. Rien d’étonnant à ce que les collaborateurs soient alors dépassés par la tâche et commencent soudain à remettre en question tous les processus que l’organisation leur a inculqué de suivre sans broncher pendant des années. Nous souhaitons donc vous présenter les principaux outils de travail qui permettront à vos collaborateurs d’élaborer en toute autonomie et en un temps radicalement court des réponses disruptives à vos défis futurs.

LES OUTILS NÉCESSAIRES POUR DÉVELOPPER DES INNOVATIONS RADICALES

#01 - L’APPROCHE RAPID INNOVATION POUR ÉLABORER DES SOLUTIONS DISRUPTIVES

Afin de guider les collaborateurs, nous avons développé notre propre cadre méthodologique, nommé RAPID INNOVATION. En cinq étapes, il aide les entreprises à réfléchir autrement afin de développer des approches de solutions disruptives totalement inédites qui les démarqueront de la concurrence. Ces cinq étapes fournissent une orientation sur ce qu’il faut entreprendre, à quelle étape elles se trouvent actuellement ainsi que les étapes restant à accomplir.

Lors de la première étape, nous recueillons de façon systématique les principaux problèmes ressentis par les clients (pain points) sur un thème précis, tel que la mobilité. Dans une deuxième étape, nous prenons l’un des «pain points» et recherchons des entreprises en dehors de la branche qui ont résolu un défi similaire de manière particulièrement innovante.̈ Dans une troisième étape, nous analysons minutieusement chacune des composantes des différentes approches de solutions, nous examinons en détail leur fonctionnement et nous étudions les mécanismes définissant les services qui pourront résoudre les objections des clients. Nous établissons ainsi un système modulaire de principes de réussite que nous agençons selon au cas par cas. Dans une quatrième étape, nous interprétons et adaptons les meilleurs mécanismes de solutions pour le secteur concerné afin de créer une expérience client totalement inédite. Nous appelons cette méthode d’élaboration de solutions «Innovation par la recombinaison». Dans une cinquième et ultime étape, nous développons un premier prototype sur la base de l’approche de solution adoptée. Celui-ci permet d’entrevoir à un stade très précoce comment l’idée de solution peut fonctionner précisément et si les clients souhaitent vraiment l’utiliser.

Ce type de méthode confère sécurité et orientation, car nous mettons à votre disposition un instrument que vous pourrez toujours utiliser, quelle que soit l’ampleur du problème et du défi, quelle que soit l’incertitude quant au résultat: nous n’avons rien à craindre. Nous réalisons dans tous les cas nos cinq étapes, sachant que cette méthode a déjà abouti dans dix cas sur dix à d’excellentes approches de solutions innovantes, à partir desquelles nous pouvons poursuivre notre travail de manière itérative. Dans le même temps, le statut du projet est toujours transparent pour tous: nous en sommes à la deuxième des cinq étapes que compte cette méthode. Il nous manque encore trois étapes pour être prêts.

Ainsi, les collaborateurs perçoivent toujours l’objectif dès le départ, sans avoir à connaître le résultat final.

#02 - BIBLIOTHÈQUES SPRINT POUR MINIMISER LE TEMPS DE RECHERCHE

De plus en plus, le succès ou l’échec tient à la capacité des entreprises à identifier les nouvelles évolutions et à en percevoir les opportunités, tout en conservant leur réactivité et leur flexibilité. Les entreprises bien positionnées réagissent immédiatement aux changements dans leur environnement concurrentiel. Elles identifient les potentiels qui leur permettent d’atteindre le leadership ou d’asseoir leur domination. Les entreprises qui souhaitent y parvenir doivent éviter de se perdre en complexité et dans des coûts superflus. Nous entendons par là réaliser un travail intelligent et productif en un temps radicalement court, sans gaspiller le quart de la force de production au travers des structures, processus et procédures établis.

Plus personne n’investit de temps dans la recherche dans notre entreprise aujourd’hui. Nous nous perfectionnons en permanence en lisant des ouvrages et des magazines spécialisés et en étant actifs sur des portails d’information ou des blogs. Nous avons simplement pris l’habitude de documenter directement toute solution qui se démarque positivement des autres entreprises sur le marché. Nous rédigeons rapidement un aperçu, formulons en quelques phrases en quoi cette solution nous est apparue si positive et le consignons dans un modèle de document préétabli. Ainsi, notre entreprise dispose à ce jour de trois grandes « Bibliothèques Sprint » comprenant jusqu’à cinquante de ces modèles: une pour les produits numériques, une pour les services numériques et une pour les modèles commerciaux numériques. Aujourd’hui, quand des entreprises, des collaborateurs ou des personnes nous soumettent une problématique, plus personne n’effectue de recherches spécifiques chez nous. Cela arrive constamment. À la place, il nous suffit de parcourir nos bibliothèques et de sélectionner les approches d’idées adaptées. Dans neuf cas sur dix, nous y trouvons des principes de réussite qui nous aident directement et que nous pouvons appliquer immédiatement. Qui n’a jamais connu cette situation où l’on ne parvient plus à se rappeler du nom ou de l’URL d’un très bon exemple que l’on avait trouvé dernièrement sur un thème? On commence alors à parcourir frénétiquement ses centaines d’onglets ouverts, à explorer l’historique du navigateur web ou, en désespoir de cause, à piocher n’importe quoi sur Google. C’est une perte de temps évitable. Avec les BIBLIOTHÈQUES SPRINT, non seulement nous avons fortement réduit notre temps de recherche, mais nous développons aussi nos connaissances par le biais d’un système modulaire dont tous les collaborateurs peuvent profiter.

#03 – LES MODÈLES DE TRAVAIL POUR METTRE UN TERME AUX ABUS DE POWERPOINTS

Plutôt que d’être écrasés sous les présentations PowerPoint, nous avons élaboré notre propre modèle de travail pour chaque étape de notre approche RAPID INNOVATION. Tout ce que les collaborateurs ont à faire est d’insérer le contenu dans le modèle respectif de chaque étape. Il est déjà suffisamment difficile de développer des approches de solutions entièrement nouvelles. Personne ne devrait, en plus, devoir se préoccuper de savoir comment déduire ou traiter ces résultats, et encore moins devoir préparer une toute nouvelle présentation pour chaque thème. Il en découle également toute une série d’avantages: les collaborateurs consacrent leur temps à des sujets qui importent réellement, comme les contenus. Dans le même temps, le traitement standardisé des différentes étapes de travail permet de comparer entre elles les diverses approches de solutions. Plus personne ne doit perdre son temps et son énergie à comprendre comment les différentes solutions ont été élaborées ou traitées. Celles-ci sont faciles à cerner, sans avoir à y consacrer beaucoup de temps, leur contexte est parfaitement clair ainsi que la manière dont elles ont été élaborées. Il en résulte un gain de temps et une économie d’efforts, que l’on peut investir dans la prise de décision et le perfectionnement des approches de solutions.

D’UNE MANIÈRE GÉNÉRALE, LA CAPACITÉ D’ADAPTATION EST UN ATOUT MAJEUR À UNE ÉPOQUE DE TRANSFORMATIONS

Selon nous, la disruption est un art que tout un chacun peut apprendre et pratiquer, tout comme on apprend à jouer d’un instrument ou à pratiquer un nouveau sport. Ce faisant, la pratique constante de cet art développe la compétence tandis que le recours à des outils adaptés permet de se concentrer sur l’essentiel. Pour cela, il faut toutefois faciliter radicalement le développement de telles approches pour les collaborateurs. Il convient de se focaliser sur ce qui importe: à une époque de changement permanent qui nécessite une capacité d’adaptation constante, les collaborateurs doivent employer leur temps à apporter des réponses et non à appliquer des processus qui, parfois, ne sont plus respectés que pour eux-mêmes. Les entreprises qui aident leurs collaborateurs à s’émanciper des processus inutiles tout en leur fournissant un cadre de travail et des instructions claires sur ce qui doit être accompli du point de vue de l’entreprise pour qu’à terme, l’organisation puisse prendre des décisions éclairées, peuvent envisager l’avenir avec optimisme. Cela vous ouvrira des opportunités insoupçonnées et vous fera passer économiquement à un niveau supérieur.

Ruppert Bodmeier interviendra sur le thème à la Connecta à Berne.

Intéressant

((commentsAmount)) Commentaires

Il y avait une erreur lors de la demande.
  • (( comment.firstname )) (( comment.lastname )) (( comment.published )) (( comment.content ))

N’hésitez pas à nous contacter.

Vous souhaitez poser une question à nos experts ou avez besoin d’un conseil? Nous sommes là pour vous.

Veuillez nous contacter